Des histoires écrites par la vie

Zarif est né il y a 20 ans à Homs (Syrie) dans une famille mélomane. En 2011, lorsque la guerre éclate dans son pays, Zarif s’enfuit avec son frère et rejoint le Liban.

Les deux jeunes sont accueillis dans un monastère à Sidon en 2012. C’est là qu’on découvre le talent de Zarif pour le piano et qu’on permet à l’adolescent de suivre des cours réguliers. En 2015, Zarif obtient un permis de séjour en Suisse et commence ses études de piano et de chant à la Haute école des arts de Zurich, grâce au soutien de notre fonds de formation. Une équipe de bénévoles accompagne et soutient le mineur dans son nouveau quotidien. Aujourd’hui, Zarif vit en colocation à Zurich.

La mère de Jenny et de Mario est décédée alors que les deux enfants n'avaient que neuf et sept ans. Leur père s’est installé à l'étranger avec sa nouvelle compagne et a laissé Jenny et Mario en Suisse.

Ils ont grandi dans une famille d’accueil de l’association tipiti, en Suisse orientale, jusqu’à ce qu’ils deviennent autonomes. Ils ont toujours été bons à l’école. Depuis qu’ils ont dix-huit ans révolus, les services sociaux leur facturent leurs frais de subsistance. Aussi les deux jeunes actuellement en formation ont-ils des dettes aujourd’hui. Pour leur permettre d'achever leur formation, le fonds les soutient au moyen d’une bourse qui couvre leurs frais de subsistance et de formation. En parallèle, tous deux ont des emplois d’étudiants, qui leur permettent d’arrondir les fins de mois.

Jenny étudie actuellement la psychologie à l’Université de Zurich, Mario a obtenu sa maturité professionnelle après un apprentissage commercial et se prépare à une carrière de pilote.